Skip to content

une faveur donnée aux meilleurs joueurs pour les anti-dopage tests?

An enquête du Daily Mail révèle that the Fédération internationale de tennis allows meilleurs joueurs du monde de réserver leurs propres anti-dopage tests à certaines occasions.

Il semblerait that the world of tennis ait violated the spirit, but the rule, du code of the world anti-doping agency, according to an inquiry of the Daily Mail. Celle-ci révèle that the Fédération internationale de tennis (ITF) laisse depuis plusieurs années les joueurs organiser leurs propres antidopage controls. Dans le viseur des journalistes: Nicole Sapstead, the former general directorate of the British anti-dopage agency (UKAD), who will quit in 2021 to take over the direction of the ITF anti-dopage program, géré par l’Agence internationale pour l’intégrité du tennis (ITIA), an independent body.

The Daily Mail obtained it before Sapstead wrote to the joueurs to inform them that the tests would be carried out in the days preceding the Miami Masters 1000. Les joueurs ont ainsi été invited à réserver des créneaux horaires pour de dépistage tests avant le début du tournoi. Les joueurs pouvaient ainsi être prévenus jusqu’à quatre jours à l’advance de leur test. “Les rendez-vous pour fournir votre échantillon de PBA (ndlr, Passeport biologique de l’athlète) auront lieu between 9 a.m. and 6 p.m. chaque jour (between March 19 and 22, 2022) et seront attributed selon le principe du premier arrivé, premier servi”, indicate a mail sent by the Daily Mail.

The ITF accused of gonfler les chiffres des contrôles effectués

According to the Daily Mail, the ITF aurait came from the same manière before Roland-Garros in 2019 and the US Open in 2022, avertissant les joueurs qu’ils devraient soumettre un échantillon de sang dans le cadre du passport biologique de l’athlète . “Sauf circumstances exceptionnelles et justifiables, aucun préavis ne sera donné pour le prélèvement des échantillons”, spécifie pourtant le code de l’AMA, dont la dernière mise à jour a été effectuée en 2021. Le but étant de ne pas permettre aux tricheurs potentiels d’échapper à la detection in les avertissant qu’ils devront fournir un échantillon. D’où les contrôles inopinés.

Accused of laxisme, the ITIA defends its permissive policy in explaining that it allows the effector advantage of tests. The objectif étant of “collecting the women who are the largest number of joueurs possible in order to dispose of an ensemble of women as large as possible”, declared the ITIA in a statement transmitted to the Daily Mail. If the scandals and sont moins frequents que dans d’autres sports, le tennis n’échappe pas à tout soupçon, in raison de l’opacity du sujet et du faible nombre de contrôles effectués chaque année.

The Daily Mail just accused the ITF of gonfler les chiffres de ses tests, après avoir I verified that the international federation comptait chaque échantillon prélevé lors d’un contrôle comme s’il s’agissait d’un test unique à chaque fois. Jean-Pierre Verdy, former head of the Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), between 2006 and 2015, declared three good dans son livre Dopage, my war against the tricheursles rapports de force en coulisses, dans le monde du tennis.

“Travailler avec l’Association des tennismen professionnels (ATP) et la Fédération internationale de tennis (ITF) a toujours été très compliqué”, confirme-t-il dans son ouvrage. Il y raconte comment l’AFLD s’est attirée les foudres de l’ITF et de Rafael Nadal pour avoir souhaité réaliser des contrôles inopinés avant le tournoi de Bercy: “C’est la seule et dernière fois que nous avons pu procéder à des controls inopinés, et ciblés par nos soins, sur ces grands tournois de tennis en France.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.