Skip to content

Will you see the return of the tennis professionnel to Québec?

La tenue du tout premier tournoi ITF junior au club Avantage Multi-Sports cette semaine pourrait être une étape vers le return du tennis professionnel à Québec, avec le circuit de l’ATP.

Well, who absolutely laughs at this sens, that he is souhait le plus cher de Sam Aliassime, who directs the Académie qui porte son nom et who turns to the title of directeur du tournoi ITF junior (J3 ), which was given to compter de samedi et jusqu’au 23 avril.

The father of the famous joueur de tennis Félix Auger-Aliassime, new to the world class, aimed to take advantage of the fiston to present a tournoi professionnel qui porterait son nom.

« Mon but c’est que Félix ait un jour un tournoi à Québec en son nom. Eat [Novak] Djokovic in Serbia et [Jérémy] Chardy in France. Pour l’instant, je ne veux pas trop le déconcentrer avec ça », specified Sam Aliassime.

Aux yeux de ce dernier, it is important that the Académie Aliassime be endowed with a junior majeur tournoi. If it is from the J5 category who is looking at it, the ITF has set up that I am going to the organization and the city of a good one after the october of the J3 category, soit deux échelons supérieurs.

a first step

« I hope that you are not going to be in the tour and that it will be a day for an ATP 250 or 500 tour in Québec. C’est l’objectif, mais une étape à la fois. The premiere, c’était d’avoir une académie qui a de l’allure. Après, c’était d’avoir les joueurs pour un tournoi junior. On a J3, donc why spend a day in a J1, then a Challenger et ensuite an ATP tournoi? », to réfléchi le proprietaire de l’Académie.

Pour en arriver là, cependant, l’espoir est de présenter cet éventuel tournoi sur un site extérieur. Selon Jacques Hérisset, figure of proue du tennis à Québec, le projet majeur de développement au PEPS serait idéal en ce sens. Sinon, le parc Victoria pourrait être privilege.

The ATP was not present on tour in the Capital after 1974, while the WTA defected in 2019.

Cadeau aux locaux

C’est donc la toute première fois que Québec es la ville hôtesse d’un tournoi de l’ITF junior, un circuit où plus de 3000 joueurs sont classés.

Pour les joueurs et joueuses de la région, il s’agit d’une opportunité en or de se frotter au caliber international sans avoir à s’expatriar.

« L’intérêt premier est de montrer le level junior international aux jeunes de l’Académie. L’avenir du tennis par les juniors », I indicated Sam Aliassime.

Parmi les huit jeunes (four garçons et quatre filles) de l’Académie Aliassime, Thomas Drapeau will be the representative of the mieux classé avec sa 652and position à travers le monde.

« Sam a toujours eu cette vision et je suis très heureux que ça se réalise. J’aime donner un bon spectacle et je veux faire le mieux possible », I launched l’athlete qui soufflait 18 bougies hier et qui a frappé ses premières balles à l’Académie Aliassime dès l’age de 6 ans.

“Acune inquiétude” quant au jeu de Félix

After his first victory on the ATP circuit in Rotterdam and his presence in the final in Marseille, the times are more difficult for Félix Auger-Aliassime.

Rien, toutefois, pour faire perdre le sommeil au paternel.

In Indian Wells and Miami, the young Québécois sensation was eliminated from their premier match. In Marrakech, he did not obtain what a victory. Dans les derniers jours à Monte-Carlo, il n’a fait que passer.

Comme si la pause de quelques semaines après Marseille avait momentanément braked his dazzling ascent.

« Quand on regarde la carrière de Félix, c’est comme un diesel. Il demande a certain temps avant de parte, mais une fois qu’il est parti, il ne faut pas l’arrêter. Il ne fallait pas arrêter le diesel. Il faut parte sur la route et on n’arrête plus.

On learning à le connaître de mieux en mieux et on I understood that when the machine is partie, on ne l’arrête plus. Des joueurs ont des fonctionnements différents les uns par rapport aux autres, mais je n’ai no inquiétude pour lui », commented Sam Aliassime.

Identical objects

Le père, qui est très impliqué dans la carrière de la neuvième raquette au monde, I understand that, more than ever, chacun des résultats de son fils est épluché au peigne fin.

« Je sais que tout le monde est heureux quand il gagne et que, quand il perd, ça fait mal à tout le monde. Ne vous restlessness pas. L’objectif reste pareil : gagner un grand Chelem et finir premier au monde. On a tous les eléments, l’équipe est en place pour y arriver, s’est-il exprimé.

Il n’y a pas de problème. La santé est là, il est physiquement en forma. Mentally, it’s going well. Il faut se remettre au travail, c’est tout. »

technical details

Les deux férus du tennis, never well loin l’un de l’autre même quand l’océan les separe, ont I discussed briefly after the dernière défaite à Monte-Carlo. Mais il ne faut pas compter sur le père, un fin renard, pour dévoiler les eléments à peaufiner dans le jeu de son fils deél.

« These are the tactical details that we don’t want to talk about in the media that seem to be in competition, when I launched into laughter.

Le most important c’est que la tête est là, tout comme le physique, la santé et la volonté de progresser. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.