Skip to content

World Cup in Qatar: Les Bleus remettent leur titre en jeu ce soir en quête d’un double inédit

Privée de Karim Benzema et d’autres cadres, rajeunie et sans repères, la France remet son titre en jeu ce mardi 22 novembre contre l’Australie, level de départ d’un défi immens. La quête d’un double inédit depuis 60 ans en Coupe du monde. Coup d’envoi at 8 p.m.

Au stade Al Janoub d’Al Wakrah, écrin de 40 000 locations sorti du desert au sud de Doha, Les Bleus ont rendez-vous avec l’histoire : to supply a troisième étoile to the tricolor soccer and to change into the primary choice à conserver son titre mundial after the Brésil du Roi Pelé in 1962. Autour de Didier Deschamps, sacré en tant que capitaine in 1998, then as a variety in 2018, les vingt-cinq joueurs tentent d’ignorer l’encombrante banner qui pese à chaque tournoi sur les champions en titre.

“A brand new historical past”

Certains as le phénomène Kylian Mbappé, joyau du Mondial russe devenu star planetaire, semblent avoir les épaules assez larges pour assumer ce poids. Others, like Paul Pogba, N’Golo Kanté and the Ballon d’Or Benzema, usually are not a helper: they’re assembled on the Doha route, trapped by the blesses.

“I made it tough, c’est qu’on ne peut pas aller plus haut. On ne peut faire qu’aussi bien”, Deschamps acknowledged auprès de l’AFP forward of the tour. “Nous sommes devant une web page blanche, avec une nouvelle histoire à écrire, forcément différente”. Le fardeau du tenant du titre a été deadly lors des trois derniers Mondiaux: ni l’Italie en 2010, ni l’Espagne en 2014, ni l’Allemagne en 2018 ne sont sorties de la section de groupes quatre ans après leur sacre. Les Bleus “black-blanc-beur” by Zinédine Zidane, Fabien Barthez and Lilian Thuram avaient with a pair désillusion in 2002, brutally Ramenés sur terre par le Sénégal (0-1), l’Uruguay (0-0) et le Danemark ( 0-2).

“Part of the continued”

L’Australia ravive toutefois un memento plus heureux, celui du Mondial russe débuté contre ces mêmes “Socceroos” par una victoire poussive (2-1). Mais la donne a changé: sur vingt-cinq Tricolores, seuls dix ont connu la gloire à Moscou. “Il ya une half d’inconnue”, a reconnu hier le capitaine et guardien Hugo Lloris (139 alternatives), qui peut de comerir le Français le plus capé de l’histoire durant le tournoi, devant Thuram (142). Mais “on proceed de croire en nos probabilities, en notre groupe, en notre aventure”.

Additionally learn:
Coupe du monde 2022 : France, Argentina, Denmark… Le program des matches ce mardi

At 54 years previous, Deschamps discovered the alliance parfait between the expertise of the Russian champions – Mbappé, Olivier Giroud and Antoine Griezmann in assault, Raphaël Varane, Benjamin Pavard and Lucas Hernandez in protection – et la jeunesse d’Ibrahima Konaté (23 ans) or Dayot Upamecano (24 ans), possible mardi holders. En fin de contrat après le tournoi et sans certitudes sur son avenir de él, Deschamps compte aussi sur la affirmation de skills trop intermittents, comme celui d’Ousmane Dembélé, attendu parmi les eleven titulaires. Sans Kanté ni Pogba, les clés du milieu de terrain reviennent à Aurélien Tchouaméni et Adrien Rabiot.

“Je me sens en mesure de montrer l’exemple”

“Je me sens en mesure de montrer l’exemple”, a assuré le second à l’aube de son premier Mondial. Vents contraires Toujours considere parmi les favorites de ce tournoi atypical programmé en fin d’année civile, assez préservée au tirage avec l’Australie, le Danemark et la Tunisie dans son groupe D, la France resemble pourtant à un boxeur groggy. L’élimination dès les huitièmes de finale de l’Euro, en juin 2021, lui a fait du mal, et l’inquiétante série actuelle d’une victoire in six matches a fait oublier le titre honorifice en Ligue des nations, décroché à l ‘automne 2021.

From uncertainties

Les blessures (Benzema, Kanté, Pogba, in addition to Mike Maignan, Christopher Nkunku and Presnel Kimpembe) additionally pollué the final week, with a ravishing new week, the return of vice-capitaine Varane, “apte” selon Deschamps extra neanmoins pressi pour débuter sur le banc. Sur le terrain extra-sportif, les Bleus n’échappent pas non plus aux questionnements. Leur réponse sur la gestión de droits humanes au Qatar, critiquee par les NGOs, s’est résumée à une promise of dons et de “vigilance” dans l’émirat, loin de satisfaire all l’échiquier politique ni tous leurs supporters, divisés sur the boycott query.

En toile de fond, les méthodes managériales de la Fédération française de soccer font l’objet d’un audit ministeriel et les négociations sur le droit à l’picture des Bleus, level chaud des derniers mois, suivent leur cours. Au milieu de la mist qatarie, les deux étoiles ont pâli. Aux Bleus de leur redonner de l’éclat.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *