Skip to content

XV of France. Remark battre les Springboks, champions du monde ? Les Cles de Labit et Garcès

Laurent Labit and Jérôme Garcès clarify why they’re «mounting the curseurs of depth and engagement samedi face à l’Afrique du Sud. (©Seize/Photojet)

Voila 4 ans what XV of France n’a pas croisé la route de l’South Africa. The final fois, final November 10, 2018 on the Stade de France and a defeat (26-29) confronted the Springboks left emmenés by Siya Kolisi. Later, les Bleus ont evolué et grandi. Sur las 23 joueurs de cette feuille de match, il ne reste aujourd’hui que Damian Penaud, Dany Priso, Antoine Dupont et Gaël Fickou, alors who employees a totalement change. Et surtout, les blue sont sur une dynamique historique of 11 consecutive victories.

Ce choc face aux Springboks, champions du monde, identical day November 12 (9:00 p.m.) on the Vélodrome de Marseille stadium, will likely be a model new defend for males by Fabien Galthié. Et on l’espère, a révélateur of the present domination of the crew of France sur le rugby mondial, mais aussi de ses nombreux atouts methods.

« Les rucks offensifs et défensifs, les hors-jeu et le jeu déloyal »

Une des forces actuelles du XV de France, c’est nicely sa self-discipline, primarily based on a easy technique. « On avait ciblé 3 secteurs de jeu bien précis : les rucks offenses et defensesthem hors-jeu et le jeu déloyal« , clarify anyway Jerome Garces, the previous worldwide arbitrator presents dans le employees du XV de France. « Il ya deux contests où nous avons été pénalisés, mais les Australiens ont malgré tout concédé 17 turnovers. On a nicely attacked the rucks et on a fait preuve de self-discipline », he was glad.

Les zones de ruck had been some extent important, samedi. Face à des Sud-Africains puissants et engaged dans le fight au sol, et les Bleus auront fort à faire, mais ils pourront s’appuyer sur le travail réalisé à l’entraînement dans ce domaine. « On doit continuer à faire ce qu’on a fait samedi contre les Wallabies. Face à l’Afrique du Sud, tous les petits détails seront importants. […] The self-discipline sur les rucks c’est un travail entre la règle et la approach avec William (Servat) pour les rucks offensifs et Shaun (Edwards) pour les rucks défensifs », confides Jérôme Garcès.

Even when “it isn’t a battle of chiffre”, as indicated by the arbitration specialist, the Springboks usually tend to have 12 reprises face to Eire (defaite 19-16), alors that les Bleus ont concédé 10 pénalités lors de leur succès face à l’Australie. «On aurait pu en éviter 3 ou 4 et on aurait donc été à 6 pénalités», souligne Jérôme Garcès.

« Combattre et jouer, sans rester uniquement dans le fight »

Along with leur densité physique, les champions du monde sud-Africains in addition to the essential technical abilities that they may management, as defined by Laurent Labit, the entrainer adjoint, answerable for the assault of the French crew . « Avec les joueurs, on travaille un jeu plan depuis 2 semaines. Il faudra être able to Monter les curseurs de l’intensité et de l’engagement au stage of ce proposed by l’Afrique du Sud. Il faudra battle and play, sans rester uniquement dans le fight, le terrain où les Sud-Africains vont vouloir nous amener. Il faudra aussi qu’on soit succesful de chercher les areas et essayer d’appliquer le plan de jeu».

Movies : in the meanwhile sur Actu

Autre level clé : le jeu au pied. Un domaine dans lequel le XV of France a eu des difficultés face à l’Australie. Tuesday, November 8, the employees of l’Afrique du Sud unveiled the 23 joueurs aligned pour défier la France, samedi (9:00 p.m.). Parmi les titulaires, on retrouve deux eléments très importants du dispositif de Jacques Nienaber : le demi de mêlée Faf de Klerk et l’arrière Willie Le Roux. « Ils ajoutent de la qualité dans leur jeu au pied. After a couple of weeks, after the absence of Pollard in 10 et Faf de Klerk qui ne jouait pas, il y avait moins de qualité dans le jeu au pied. Chez eux, c’est un domaine très essential pour mettre l’adversaire sous pression, en plus de leur expérience », analyze the specialist of the tricolore assault.

« À nous de savoir nous adapter et modifier nore plan de jeu »

Les Français sont donc prevenus. Contrairement à la shock face à laquelle ils ont du faire faire contre les Wallabies. « L’Australie, qui ne joue pas d’habitude au pied, en fait 30 dans le match. After 2014, ce n’était plus arrivé. C’était à nous de modifier nore plan de jeu et de nous adapter », a souligné Laurent Labit. A strategic reorientation was made throughout the assembly. An illustration du decryptage du jeu des Bleus effectué par les autres nations.

Et à 10 mois de la Coupe du monde en France, ce kind de gros take a look at permettra de continuar le travail notamment sur l’adaptation. « Ce match compte parce que ce sont les champions du monde. on doit proceed to construct and develop. C’est un profil d’équipe que nous n’avons pas encore joué », confirms Laurent Labit. D’ailleurs, it’s pourrait that the XV de France et l’Afrique du Sud will return in 2023 within the quart de finale of the Coupe du monde en France, extra on n’en is pas encore là…

Nicolas Dendri, after the CNR of Marcoussis (Essonne)

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rugby dans l’espace Mon Actu . In a single click on, after inscription, you and retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *