Skip to content

Yoann Laousse-Azpiazu, “l’assurance tous risques” du Stade Montois


« Les canards sont tous rentrés sagement à la maison et ils vont très bien », rit l’arrière montois.

Stade Montois Rugby

« Chaque équipe devait gérer un animal vivant, qui devait rester en vie jusqu’à la fin de la semaine, poursuit l’arrière. Baptiste Hézard a eu l’idee des canards. J’en ai pris quatre (ses dad and mom de él en possèdent une trentaine à Parentis-en-Born, NDLR), ils sont tous rentrés sagement à la maison et ils vont très bien! » Et les jaune et noir leur avaient même donné de petits noms : « Ils s’appelaient Patrick Milhet, Stéphane Prosper, Rémi Talès et Julien Tastet. On leur avait même fait de petites étiquettes (rires)… » L’histoire ne dit pas si leurs entraîneurs ont apprécié le clin d’œil. Mais l’objectif de cohesion poursuivi throughout this week semble, lui, bel et bien rempli. «Ce sont des petites journées comme ça qui font rattraper le temps perdu», approuve Laousse-Azpiazu. Ce qui n’est pas vraiment son cas de él.

« A brilliant bonhomme »

At 31 years outdated, Parentissois has totaled greater than 240 Professional D2 matches and 1,300 factors in his present profession, on the US Dax (2011-2015) on the Stade Montois, the place an uncontourable aspect of the triangle arrière is imposed after upkeep huit seasons. « « I » is enormously necessary in our features, assured by supervisor Patrick Milhet. He c’est un joueur du terroir, un vrai joueur de rugby, performant à l’arrière, mais aussi en 10 ou à n’importe quel autre poste sur le terrain si on est embêté. Il ne va jamais décevoir, ila de la vitesse, il est buteur. He c’est en plus un tremendous bonhomme, avec de l’significance dans notre vestiaire. » « L’assurance tous risques », comme aime le qualifier son entraîneur Rémi Talès.

Experimenté, “landais à 75%” (the title Azpiazu is issu de son grand-père maternal, Basque Spanish) et pilier du collectif jaune et noir, l’intéressé n’est pas franchement volubile, même plutôt discret. Temperament query. «J’aime déconner, mais je ne suis pas le plus gros chambreur. Je suis assez pudique, tranquille et posé. J’aime amener de la bonne humeur, de l’energie optimistic. Mais j’ai un caractère à la con malgré tout… Râler est apparemment bon pour la santé donc, si je ne le fais pas, il faut s’inquiéter pour moi (rires) ! »

« On is dur avec lui »

Cadre du vestiaire, le papa de Noa (3 years outdated) – who attended a heureux occasion on mars prochain together with his firm Mathilde – l’est tout autant sur le terrain. Dans sa gestion des ballons hauts, ses qualités de buteur (109 factors in new matches), sa pointe de vitesse or encore sa science du jeu. « Il répond toujours présent, estimate Talès. Il faut reconnaître qu’on est parfois un peu dur avec lui, mais c’est aussi pour le pousser, automotive il a énormément d’expérience et l’équipe se repose beaucoup sur lui. Il est malheureusement à un poste où lorsqu’il loupe un match, ça se voit. On a ship du meilleur pour lui, et je pense qu’il n’a pas encore atteint la plenitude de ses moyens de él. Plus il sera vieux, meilleur il sera. Il perdra peut-être un peu de vitesse, mais il aura beaucoup plus de reflexion sur le jeu et ses attendus. »

Le jeune trentenaire confirms the needs of their particular coach: «Déjà l’an dernier, j’ai passedé un cap dans l’approche de certaines clés du jeu, como le duel ou les rucks. Je connais mes manques, mes qualités et mes défauts. J’essaye de conserver mes factors forts, le jeu au pied, la imaginative and prescient du jeu et la communication sur le terrain. So long as I shall be bodily nicely, I’ll proceed to progress. Le fait de jouer régulièrement, ça aide. » Commonly… Ou beaucoup trop ?

Une 9e season l’an prochain ?

« Il n’a pas assez de concurrence, déplore Patrick Milhet. C’est embêtant, automotive on ne peut le reposer à no second. Il aurait besoin d’une concurrence saine pour le reposer, comme sur ce match à Aix avant Nevers à la maison. Et la, on ne peut pas. » Yoann Laousse-Azpiazu shall be nicely aligned on the pointe du triangle arrière ce jeudi (21 hours), flocked from 15 qu’il portera for the 8e fois this season. Rien de surprenant en l’absence de Bento (in Portuguese choice) et avec un De Nardi de retour de blessure et sur le banc en Provence.

« I’ve three hooked up to the membership, extra j’ai des intérêts personals et familiaux à défendre. J’étudierai toutes les opportunités qui s’offrent à moi »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *